François Rabelais

La féroce renaissance de Rabelai, les contes, la terre et le gargantua dans l'espace

Ce n'est pas pour rien que le trou noir du film Interstellaire s'appelle Gargantua. Et qu'en est-il de la succulence rabelaisienne que Thomas Wolfe utilise comme métaphore ? Le médecin, moine et auteur français de la Renaissance est la réponse.

Tout cela m'a conduit miraculeusement à l'écrivain français du XVIe siècle, churl et voyou François Rabelais. Le concept de la jutosité de Rabelais remonte également à lui.

C'est aussi la raison pour laquelle je m'intéresse à l'auteur Rabelais et au terme de jus rabelaisien. Depuis le début de l'année, je suis sur la piste du livre Schau heimwärts, Engel ! de l'auteur américain Thomas Wolfe. J'examine tous les phénomènes, métaphores, auteurs et termes mentionnés dans le livre qui me sont inconnus.

Comment suis-je tombé sur Rabelais et Gargantua, comment suis-je tombé sur Rabelais'sche Saftigkeit ? Il s'agit de cette citation :

Schau heimwärts, Engel!

Er, der erdhafteste in der Familie, war voll von heftig-deftiger Vulgarität, hatte eine triebhaft-üppige, rabelais'sche Saftigkeit, äußerte sich spontan in gargantuanischen Bildern. Trotz Elizas Zeter und Mordio pißte er allnächtlich ins Bett. Das war gewissermaßen der letzte, abschließende Pinselstrich zum Bildnis seiner stotternden, pfeifenden, patzigen, sprudelnden, komischen Personalität. Er war Lukas der Einzige, Lukas der Unvergleichliche. Er war, trotz seiner zappelig-geschwätzigen Nervosität, ein gewinnender, liebenswerter Kerl. Der bodenlose Brunnen des Gefühls war tatsächlich in ihm. Er begehrte überschwengliches Lob für seine Guttaten, aber seine Menschenliebe und seine Zärtlichkeit waren tief und echt.

Lui, le plus terre-à-terre de la famille, était d'une vulgarité féroce et violente, avait une libidineux et voluptueux, rabelaisian jutosité , rebelle, s'exprimait spontanément en images gargantuesques. Malgré les querelles et le meurtre d'Eliza, il pissait au lit tous les soirs. C'était, pour ainsi dire, le dernier coup de pinceau qui concluait le portrait de sa personnalité bégayante, sifflante, morveuse, pétillante et comique. Il était Luc l'Unique, Luc l'Incomparable. Il était, malgré sa nervosité agitée et bavarde, un type gagnant et aimable. Le puits sans fond de l'émotion était en fait en lui. Il avait un besoin exubérant de louanges pour ses bonnes actions, mais sa bonté et sa tendresse humaines étaient profondes et sincères.

Dans l'original, le premier mouvement sonne un peu différemment :

He was full of pungent and racy vulgarity: he had, more than any of the family, a Rabelaisian earthiness that surged in him with limitless energy, charging his tongue with unpremeditated comparisons, Gargantuan metaphors.

Source : Wolfe, Thomas: Schau heimwärts, Engel !, Rowohlt Verlag, Hamburg 1954 S. 93, Traduction en français par moi

François Rabelais - François Rabelais (portrait anonyme du XVIIe siècle). Source : Wikipedia
François Rabelais (portrait anonyme du XVIIe siècle). Source : Wikipedia
Terreux, brutal, direct

Rabelaisian earthiness

Mmmmmh. Rabelaisian earthiness (dans le script original). Le Cambridge Dictionary distingue deux sens différents pour earthiness : le caractère terre-à-terre (direct), dans le sens d'être ouvert et direct, souvent d'une manière qui fait référence au sexe et au corps humain. Le deuxième sens de earthiness (nourriture, plaisir), selon le dictionnaire, est dans le sens de la terre, la qualité d'être comme la terre ou le sol, généralement d'une manière plus agréable. 

Le côté terreux associé au caractère terreux des betteraves aux lentilles charnues, le goût terreux des champignons. Le Wiktionary appelle aussi les significations "terre" et "terre à terre", et avec ces termes on peut peut-être se rapprocher de la traduction allemande.

Wolfe utilise un verbe - to surge - wogen - vagues dans l'extrait anglais du livre ci-dessus, qui est lié à la mer, aux vagues, à l'eau et aux vagues. Le traducteur de Wolfe, Schiebelhuth, en revanche, crée avec sa traduction Rabelais'sche Saftigkeit une image plus statique qui n'est plus animée par la même agitation et la même énergie débordante, mais se définit dans un sens plutôt négatif par l'instinct et la vulgarité.

Wolfe transmet l'image d'un être humain avec une énergie ondulante inhérente, avec une franchise rare, c'est ainsi que je la traduirais, car l'image d'une énergie verbale, linguistique, qui brûle, gonfle rapidement, monte en flèche et fortement, s'empile, inonde, étourdit, tue, s'écrase, puis meurt à nouveau pour être rechargée, s'inscrit dans ce cadre.

En revanche, la traduction du poète et écrivain allemand Hans Schiebelhuth, qui transforme la franchise terreuse de Rabelais une franchise tout aussi juteuse, est à l'opposé. 

Gifles au visage, oranges, prairies

Saftig / juteuse

Juicy (saftig en allemand) est un mot qui a des significations différentes :

- juteux : dans le sens d'une orange juteuse - pleine de jus,
- juteux : au sens d'une prairie juteuse - rayonnante, de couleur saturée
- juteuse : dans le sens d'une gifle juteuse, d'une punition juteuse - violente, forte

Je ne sais pas si ces trois sens du mot juteux / saftig existent aussi en français ?

Le dictionnaire étymologique d'allemand de Wolfgang Pfeifer connaît pour le mot saftig son origine moyen-haut-allemande *saffec, saffec, seffic* et le sens était grossier et sale. J'ai un terme terreux pour cela, mais je me demande : pourquoi ?

C'est sans doute ce que le poète Schiebelhuth, profondément ancré dans la langue allemande et le dialecte de l'Allemagne du Sud, a voulu dire. La jutosité rabelaisienne dans le sens d'une grossièreté vulgaire, un langage blagueur sale et grossier dans le sens et le style de Rabelais

J'aimerais le comprendre ainsi, mais qui est le François Rabelais auquel tout cela semble faire référence ?

La Devinière,  Aquarelle de Louis Boudan, vers 1700, um 1700. Quelle: Wikipedia
La Devinière, Aquarelle de Louis Boudan, vers 1700, um 1700. Quelle: Wikipedia
François Rabelais

Terreux, juteux et direct

Louis Boudan

Pendant environ vingt-deux ans, probablement de 1687 à 1709, Louis Boudan travaille pour François Roger de Gaignières, un savant antiquaire et historien qui cherche un dessinateur. Il choisit Boudan, et le duo fut assisté par Barthélemy Rémy, qui aurait été valet et paléographe (spécialiste des écritures anciennes), lors d'un tour de France des monuments et des archives, au cours duquel plus de 7 500 sites, tombes, bas-reliefs, objets et documents anciens furent catalogués et des dessins réalisés, dont la plupart furent gravés par la suite. L'ensemble constitue la "Collection Gaignières", qui a été offerte au roi Louis XIV et qui est maintenant en grande partie conservée à la Bibliothèque nationale de France. La collection est considérée comme particulièrement précieuse par les historiens, car les dessins, peintures et gravures de Boudan reproduisent des objets et des paysages, dont certains ont disparu à jamais.

Quelle: Louis Boudan, Wikipedia.fr

Wolfe mentionne Rabelais dans son roman Schau heimwärts, Engel ! exactement une fois, mais Gargantua trois fois en tout, et ce dernier traite généralement d'un langage excessif ou d'énormes portions de repas. 

Rabelais et Gargantua sont directement liés, car Gargantua est un personnage du roman de l'écrivain, moine et médecin de la Renaissance François Rabelais

François Rabelais est né entre 1483 et 1494 à La Devinière près de Chinon/Touraine et est probablement mort à l'âge de 70 ans en 1553 à Paris. Il existe une belle aquarelle du domaine de La Devinière réalisée par Louis Boudan, un dessinateur des XVIIe et XVIIIe siècles. (Voir ci-dessus) Enfant de la riche bourgeoisie, il a reçu une éducation médiévale classique :le trivium et le quadrivium. Selon des témoignages écrits au XVIIe siècle, Rabelais a commencé sa vie comme cordier au couvent de la Baumette avant de rejoindre le couvent du Puy Saint-Martin à Fontenay-le-Comte

Après avoir rejoint l'ordre franciscain très tôt, Rabelais est passé chez les Bénédictins avec l'autorisation du Vatican et est devenu un leader spirituel mondial. Il a ensuite étudié la médecine à Montpellier. (...) Rabelais correspondait entre autres avec Erasmus de Rotterdam. Il était médecin, écrivain, leader spirituel mondial et humaniste. Il est devenu célèbre en tant qu'auteur jovial d'histoires cyniques et délicieuses sur les deux géants Pantagruel et Gargantua

Les romans ont été écrits comme une parodie des romans de chevalerie, mais Rabelais met l'accent sur les idéaux de l'humanisme de la Renaissance, en particulier dans les domaines de l'éducation et de la politique. Le premier livre publié sur le géant Pantagruel a reçu le titre significatif : Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel, Roi des Dipsodes, fils du grand géant Gargantua. Composés nouvellement par maître Alcofrybas Nasier und in der deutschen Übersetzung: Die schrecklichen und entsetzlichen Abenteuer und Heldentaten des hochberühmten Pantagruel, König der Dipsoden, Sohn des großen Riesen Gargantua. Récemment compilé par Master Alcofrybas Nasier" - anagramme de Francoys Rabelais (source : Wikipedia). Les histoires ont été construites comme des contes, parce que, par exemple, les géants changent de taille de temps en temps au cours d'un livre, dans une histoire ils tiennent toujours dans une salle d'audience, dans une autre histoire le narrateur vit dans la bouche de Pantagruel pendant six mois et découvre ainsi un peuple qui vit sur ses dents. - Il faut que quelqu'un y pense d'abord !

Réception

Traces jusqu'à Günter Grass

Hanjo Kesting considère Gargantua et Pantagruel comme probablement l'un des plus grands romans humoristiques de l'histoire culturelle européenne. Il écrit Gargantua et Pantagruel...

Hanjo Kesting

publié en cinq volumes vers le milieu du XVIe siècle, est le plus ancien roman de cette série, le roman du grand rire et probablement le plus grand roman humoristique de la littérature européenne, le plus original, le plus sauvage, le plus exaspérant, le plus comique, le plus éloquent, mais aussi le plus grossier de tous les livres. Son auteur y mène le combat sans fin du satiriste contre la toute-puissance de la bêtise et l'omniprésence des préjugés. Mais il comprend aussi tout un cosmos d'esprit et d'érudition, d'inventivité et de soif de langage, de rire et de profondeur. (...) Ce sont des orgies de langage et des délires d'exagération burlesque qui anticipent les jeux de mots des dadaïstes. Elles culminent dans la description des fonctions physiques, de la nourriture et de la boisson, des excès sensuels et des fantasmes sexuels.

Source : Kesting, Hanjo: François Rabelais, Gargantua und Pantagruel, Traduction par moi

Le romantisme français a plus tard décrit Rabelais, aux côtés d'Homère, de Dante et de Shakespeare, comme l'un des grands génies de l'humanité. Si vous n'aimez pas l'œuvre actuelle, de nombreux auteurs ont été inspirés par Rabelais, dont Cervantes et Shakespeare, Laurence Sterne et Balzac, en Allemagne Goethe, Jean Paul et plus récemment Günter Grass avec Le Tambour.

Les héros de Rabelais ont accompli quelque chose que tous les auteurs ne réussissent pas à faire, ils l'ont fait dans le langage quotidien des gens. Le terme pantagruelisme est la philosophie qui consiste à vivre à la manière de Pantagruel, c'est-à-dire à s'entendre avec les gens et la nature et à profiter avec gratitude de tout ce que la vie apporte de bon. Ils ont été conservés en langue française jusqu'à aujourd'hui par les adjectifs pantagruélique (avoir un appétit pantagruélique) et gargantuesque (un repas gargantuesque).

Gargantua

Interstellares schwarzes Loch

Le film Interstellaire

Scénario : Jonathan et Christopher Nolan
Directeur : Christopher Nolan
Musique de film : Hans Zimmer
2014, 169 minutes
Avec Anne Hathaway, Jessica Chastain, Matthew McConaughey, Michael Caine, Matt Damon et bien d'autres

Die Handlung des Films grob zusammengefasst: Die Menschheit ist bedingt durch den Klimawandel, Überpopulation, Pflanzenschutzmittel etc. ziemlich im Eimer, nur Mais (ausgerechnet) kann noch als Futterpflanze angebaut werden. 48 Jahre vor der im Film einsetzenden Handlung wurden 12 Wissenschaftler durch ein Wurmloch in eine ferne Galaxie ausgesendet, um die Lebensbedingungen auf Planeten in diesem System zu prüfen. Eine kleine Mannschaft macht sich nun, quasi in letzter Minute, mit dem Raumschiff Endurance (dt. Ausdauer) auf die geheime Reise durch das Wurmloch, um nach dem letzten Strohhalm der Menschen zu greifen und eine Übersiedlung einer ausgewählten Minderheit aus dem Genpool der Menschen auf einen anderen bewohnbaren Planeten zu garantieren. Neben dem Überleben der Menschheit dient die Reise noch einem weiteren Zweck: Wurmloch und schwarzes Loch sollen wissenschaftlich untersucht werden, um die Forschung an Quantenphysik und Gravitation zu unterstützen.

L'intrigue du film en gros résumé : En raison du changement climatique, de la surpopulation, des pesticides, etc. l'humanité est dans une situation assez précaire. Seul le maïs (de toutes les choses) peut encore être cultivé comme plante fourragère. 48 ans avant le début de l'intrigue du film, 12 scientifiques ont été envoyés à travers un vortex dans une galaxie lointaine pour tester les conditions de vie sur les planètes de ce système. Un petit équipage se lance maintenant, pratiquement à la dernière minute, dans un voyage secret à travers le vortex avec le vaisseau spatial Endurance, afin d'atteindre la dernière paille de l'humanité et de garantir le déplacement d'une minorité sélectionnée du pool génétique humain vers une autre planète habitable. Outre la survie de l'humanité, le voyage a un autre objectif : les trous de ver et les trous noirs doivent être étudiés scientifiquement pour soutenir la recherche en physique quantique et en gravitation.

De nombreux problèmes dans le film ont trait exactement à la gravité, au temps et à l'espace, à la dilatation temporelle et à la physique quantique. De nombreux articles et documentaires ont éclairé cet aspect du film jusque dans les moindres détails.

Lorsque j'ai lu le livre pour la première fois à la fin de l'année 2019, quelque chose me trottait déjà dans la tête. Mais pas Rabelais, mais Gargantua. C'est ainsi que les deux scénaristes Jonathan Nolan et Christopher Nolan avaient nommé un trou noir dominant dans leur film. Le nom de Gargantua remonte à l'écrivain français François Rabelais qui est probablement né vers 1894 à La Devinière, près de Chinon/Touraine. En plus de ses écrits, l'homme de la Renaissance Rabelais était un humaniste de profession, un frère catholique romain (depuis 1511 le franciscain, depuis 1524 le bénédictin) et un médecin praticien. En gros, pour son époque, ce que doivent être les astronautes du film - des génies universels.

Interstellar est un film de science-fiction de 169 minutes réalisé par les deux frères Jonathan et Christopher Nolan. Le film a été tourné en 2014 sous la direction de Christopher Nolan, avec Hans Zimmer qui a fourni la remarquable musique de film. J'ai vu le film environ cinq fois entre-temps. Grâce au jeu parfait des images et de la musique, à son intrigue captivante, je ne m'ennuie jamais. Les moments de calme alternent avec des actions passionnantes.

Dans l'Interstellaire, le voyage secret de l'Endurance mène à un énorme trou noir, le Gargantua. Dans le film Gargantua est introduit avec un dialogue entre les astronautes de l'Endurance : Gargantua est un très grand trou noir, si grand et si lourd qu'une visite d'une heure sur la planète, qui fait le tour d'un cerceau comme un ballon de basket, signifie 7 ans de temps passé sur terre. Le dialogue est facile à lire dans le scénario.

Interstellar scénario :

A very large black hole. Miller’s and Dr Mann’s planets orbit it. (...) A black hole that big has a huge gravitational pull. (...) That gravity will slow our clock compared to Earth’s. Drastically. (...) Every hour we spend on that planet will be maybe ... seven years back on Earth.

Source : INTERSTELLAR, Jonathan Nolan und Christopher Nolan

Pour résumer : L'Endurance prévoit de se rendre dans un système stellaire où il y a une planète où une seule heure est aussi longue que sept ans sur Terre.

Gargantua est un tel géant qu'il peut ralentir le temps comme ça. Le médecin, moine, farceur et humaniste François Rabelais aurait aimé ça !

tl, dr;

La langue a toujours été le ciment de l'histoire humaine. Il parvient à faire tenir ensemble tant de choses différentes - un trou noir dans un film de science-fiction récent, une métaphore dans un roman du XXe siècle, des prairies luxuriantes, des coups durs et de la terre - avec un moine sauvage et indompté, médecin, humaniste et écrivain des XVe et XVIe siècles François Rabelais.

Commentaires (0)


Ecrire un commentaire




En envoyant ce commentaire, j'accepte que le nom et l'adresse e-mail de cronhill.de soient stockés en relation avec le commentaire que j'ai écrit. L'adresse e-mail ne sera pas publiée ou transmise à des tiers.